La fille de l’hiver – Eowyn Ivey

9782264060983

Synopsis

Pour oublier la mort de leur bébé, Mabel et Jack s’exilent en Alaska. Mais sur ces terres sauvages, le couple s’enferme dans sa douleur. Jusqu’à ce soir d’hiver où il sculpte un bonhomme de neige : une petite fille apparaît près de leur cabane, talonnée par un renard roux. Hallucination, miracle ? Et si cette enfant farouche était la clé d’un bonheur qu’ils n’attendaient plus ?

Mon avis

C’est incontestablement le coup de coeur ! Juste là, sous mes yeux, le roman d’Eowyn Ivey 🙂
Le titre de ce livre m’a totalement conquise au premier coup d’œil, et même si la couverture parait très simpliste, je la trouve d’une telle beauté. A travers ces deux éléments, on identifie de prime abord la contenance sublime d’un tel livre.
L’écriture de la romancière est tout simplement un régal !
On prend beaucoup de plaisir à voyager au travers de ces pages, à imaginer les paysages enneigés qui nous sont proposés, les forêts interminables, les grandes étendues de l’Alaska. Les descriptions sont si belles, si précises et si dépaysantes : la seule envie qui en ressort est de partir pour ce pays glacé.

Et, s’il vous plait, que dire des personnages ?
Eowyn Ivey a esquissé avec grand soin chacun des personnages de ce roman, leur caractère, leurs apparence physique, leur goût du travail et leur générosité. Cela leur donne une importance de taille tout au long de l’histoire. Ma préférence va pour Mabel, une femme travailleuse, simple, aidante, généreuse et magnifique.

L’histoire en elle-même ?
Plus que belle puisqu’elle nous transporte sans donner de côté irréaliste à l’ensemble (malgré le fait qu’il parait difficile de voir une petite fille de neige se transformer en véritable enfant). Le conte russe se marie à merveille au récit et l’auteure sait pertinemment jauger entre le réalisme et le côté intriguant de la fille de neige.

J’ai mis la note amplement méritée de 19/20 à ce roman sur Livraddict 

 

Publicités